Traditions du monde

Des plus bizarres à celle que nous fêtons

 

Les traditions, on en fête presque tous les jours mais dans les autres pays, est-ce que ce sont les mêmes ? Est-ce qu’elles sont totalement différentes ?

 

Nourriture les plus étranges :

Poché puis servi dans une soupe à base de gingembre pour lui donner du goût le concombre de mer ( ou holothurie) est un animal prisé en Chine.

 

Les japonais adorent le « shirako » :a première vu ça ressemble a de la cervelle dans un potage mais c’est en fait du sperme de poisson… Il paraît que ça a le goût du fromage blanc.

 

Une odeur de poubelles ou même de de cadavre, c’est ce que vous risquez de sentir en découpant un « durian ».Ce fruit est pourtant très apprécié en Asie du sud.

 

Vous pensez que seuls les pays lointain mangent des araignées, des serpents…. Mais arriverez-vous à deviner ce que sont des amourettes?

Aussi appelés «animelles» ou «frivolités», elles sont toujours prisées par les gourmets de France, d’Italie, d’Espagne ou du Portugal. Vous n’avez toujours pas trouvé ?Eh bien ce sont tout simplement des testicules de taureau, de bélier ou de bouc.

Alors ? Vous pensez toujours que seuls les autres mangent « n’importe quoi » ?

 

Se saluer :

sAu Japon, pour se saluer on s’incline, mais attention de ne pas s’incliner trop bas ou d’au contraire manquer de respect en ne saluant pas assez bas son patron ou son professeur . Pour dire bonjour a un ami on se baisse de 15°, devant son patron on s’incline plus bas : a 30°, et ce serais manquer de respect gravement si on saluer l’empereur a moins de 45°.

 

En Inde, on doit exécuter le Pranama pour prouver son respect envers les membres supérieur de sa famille ( parents ou grands-parents ) :Il faut s’agenouiller devant eux et toucher leurs pieds.

 

Au Tibet, pour prouver que l’on est pas la réincarnation d’un roi extrêmement cruel appelé Lang Darma , le mode de salutation est de tirer la langue : apparemment Lang Darma l’avait noire.

 

Sources :Sciences et vie junior n°132 Hors Série , Novembre 2018

fait par Zoé Zullo 5°D

Tags: